Poster un commentaire

L’EDUCATION ET L’INSERTION PAR LE SPORT

L’actualité nous rattrape en cette fin d’année où chaque ménage essaie de préparer les fêtes de fin d’année avec l’enthousiasme qui nous caractérise. Les tristes événements de Paris et Saint-Denis ont endeuillé la France entière. En signe de solidarité, à Lyon, notre ville de culture a annulé la fête des lumières.

La barbarie aveugle et sauvage des terroristes a dévoilé à tout un chacun la radicalisation des jeunes de nos cités. Une minorité de filles et de garçons a choisi de commettre des attentats dans leur propre pays et de briser des vies. Ils ont été influencés par un groupe de fanatiques qui tue sans distinction.

LES CAUSES DU MAL DANS LES CITES

Le profil des terroristes est le même : le décrochage scolaire. Dans nos cités, les jeunes quittent très tôt l’école. En effet, la précarité économique actuelle est mal gérée par certains parents. Au chômage, ils perdent leur autorité et laissent ces derniers livrés à eux-mêmes.

Les jeunes deviennent alors des proies faciles à toutes sortes de délinquances : drogue, prostitution, etc. Les barons de la drogues, installés dans les cités mettent à profit leur influence pour recruter des dealers dans cette population pauvre, sans activité et fragile.

Les jeunes des cités se trouvent entre deux maux qui conduisent à leur déchéance sociale : la drogue, la prostitution et l’islam radical.

Notre devoir est de venir en aide à cette jeunesse perdue, attirée par l’argent facile et par des prédicateurs qui promettent le paradis.

AGIR POUR INSÉRER LES JEUNES

Mon travail consiste depuis des années à aller vers cette jeunesse et de créer des conditions d’un dialogue permanent et constructif. L’Etat et les collectivités sont très conscients des difficultés que nous rencontrons à faire revenir ces jeunes dans le droit chemin. Nos actions sont quotidiennes et prennent des formes diverses.

franckmagic10

Nous avons choisi d’insérer socialement cette jeunesse par le sport. Notre Région est sportive et met à notre disposition les moyens nécessaires. Le Basket-ball en est le parfait exemple. Il se pratique en groupe. Il réunit des filles et des garçons autour d’un même idéal : l’effort, le respect des règles élémentaires dans un groupe, la non-violence,  l’amour du prochain, la solidarité, le partage, la fraternité et surtout la liberté d’agir.

Le sport est un outil d’éducation, un projet qui a une finalité sociale et éducative. Il offre aux pratiquants une nouvelle chance de se rattraper dans la lutte vers la cohésion sociale et du vivre ensemble.

Le Sport  est aussi une seconde chance d’insertion sociale et professionnelle  pour tous nos jeunes des cités en décrochage scolaire. Notre devoir est de les aider à retrouver le droit chemin. Le Basket-ball, tout comme les autres sports collectifs mobilisent également les jeunes et nous leur transmettons les valeurs citoyennes

Les jeunes des territoires prioritaires se sentent parfois discriminés et pas assez considérés, par la pratique du sport mon objectif est aussi de leur faire découvrir une société plus juste et plus solidaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :