Poster un commentaire

LE SPORT UNE PISTE INNOVANTE POUR LE DEVELOPPEMENT DES VILLES ET DES METROPOLES FRANCAISES VERS L’ AFRIQUE

L’Afrique continent berceau de nos ancêtres fait face à un défi démographique majeur avec une population jeune où la moyenne d’âge est de 19 ans. En effet d’ici 2030, les jeunes seront 750 millions sur le continent africain. En 2050, la population africaine aura doublé, passant de 1,2 milliard d’habitants à 2,5 milliards avec une large majorité à moins de 25 ans. Selon la Banque mondiale, les jeunes en Afrique représentent 60 % de l’ensemble des sans emplois.

Le sport doit aussi être, un levier de développement en Afrique qui permettra à la jeunesse de se réaliser socialement et professionnellement dans leurs pays, vers les métiers du futur à savoir le numérique et l’environnement. A mon sens il est inacceptable et inexcusable que des jeunes africains tentent l’aventure de migrer vers l’Europe aux risques de mettre leur propre vie en danger.

Les villes et métropoles de France collaborent historiquement avec leurs homologues du continent Africain dans le cadre de jumelages, de la coopérations et de partenariats décentralisés sur plusieurs thématiques par le biais de conventions.

J’ai constaté que plusieurs de ces conventions ne prennent pas en compte les thématiques de la jeunesse et sport. Ceci peu s’expliquer par le faite que le sport a toujours été perçu comme un outil de compétition, de mesure à l’autre. Nous sommes nombreux à accorder une importance qu’au tiers visible de cet iceberg que constitue entre autre, le sport business; le sport spectacle à l’instar de la NBA, la « Champion’s League, la futur coupe du Monde au Qatar; les prochains jeux Olympiques à Paris en 2024 …

Les deux autres tiers immergés de notre iceberg « sport » sont rarement pris en considération. C’est dans cette partie que se trouvent toutes les valeurs pour l’éducation; l’inclusion; l’amitié; la fraternité; le dialogue; la paix; … à transmettre aux jeunes générations en France et en Afrique.

Je vais donc vous exposer comment développer nos villes en Afrique grâce au partenariat décentralisé en s’appuyant sur un projet d’éducation et d’inclusion des jeunes filles et garçons par le sport qui repose sur une relation d’égal à égal.

Depuis 1997 je préside l’association Jeunesse Art Culture Sport et Mémoire, dont le but est l’éducation des jeunes filles et garçons par la pratique de la vie associative. Par le biais de cette association nous candidatons dans un premier temps aux appels à projets internationaux proposés par la direction des relations internationales de la ville et la Métropole de Lyon.

Il est question de connaître les territoires africains partenaires de la Métropole de Lyon et choisir parmi Addis Abéba en Ethiopie; Alger en Algérie; Bamako au Mali, Ouagadougou au Burkina-Faso; Porto Novo au Bénin; Rabah au Royaume du Maroc et Tunis en Tunisie.

Dans ce cas précis nous avons choisi Porto-Novo en République du Bénin avec qui la Métropole et la ville de Lyon sont partenaires depuis 1999. Ce choix est motivé par des relations que j’entretien au sein du Réseau International pour l’Education par le Sport Francophone avec Aurélius Kouko entraîneur national de basketball au Bénin qui lui connaît Heulèche Tognonmegni chef du services des sports à la mairie de Porto Novo.

Après plusieurs moi de réflexion, nous leur avons proposé un programme qui consistait à mettre en place des activités sportives publiques, autour de la pratique du basket-ball, en direction des jeunes de 6 à 16 ans à Porto Novo. Ces activités baptisés Only Camps de Basket ciblent cinq objectifs en phase avec ceux du développement durable (ODD), et dont deux constituent les termes de référence de l’appel à projet de la direction des relations internationales de la ville et la métropole de Lyon.

Ces objectifs sont :

  • L’éducation au dialogue et à la construction de la Paix.
  • L’éducation à l’Egalité filles/garçons, qui consiste à faire jouer les filles et les garçons ensemble dès le bas âge.
  • L’éducation à la citoyenneté francophone, c’est à dire continuer à utiliser la langue française héritée de la colonisation pour communiquer dans le cadre des échanges qui découlent de ce partenariat. Les enfants participent à des ateliers de jeu de « scrabble » et d’écriture.
  • L’éducation aux gestes écocitoyens pour la protection de l’environnement et les questions liées au climat.
  • L’éducation au numérique.

En phase avec mes deux interlocuteurs de Porto Novo, il fallait maintenant inscrire cette initiative dans la convention du partenariat décentralisé entre la ville de Porto Novo au Bénin et la métropole et la ville de Lyon en France. Vu que les exécutifs avait été renouvelé dans ces trois collectivités, le 26 juin 2022 une nouvelle convention a été signée à la l’hôtel de la Métropole de Lyon en présence de Charlemagne Yankoty maire de Porto Novo, Grégory Doucet, maire de Lyon, et Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon. L’initiative « Only camps de basket » est donc inscrite dans cette convention grâce aussi à deux techniciens, conscients des enjeux de la jeunesse et du sport. Il s’agit de Philippe Di Loreto, chef de service de la coopération décentralisée à la métropole de Lyon et Marius. Djossou, directeur de la prospective, du développement et de la coopération internationale à la mairie de Porto Novo.

Sur place à Porto Novo d’autres partenariat ont été conclus par exemple avec la Fédération Béninoise de Basket-ball qui apporte la logistique, l’Institut National de la Jeunesse et l’Education Physique et Sportive, INJEPS, qui met à disposition les étudiants qui font parti du personnel du « Only camps de basket », la Fédération de la Paix Universelle de l’Ouémé Plateau. D’autres associations , ont été mobilisée pour atteindre les objectifs du camps comme 10 000 codeurs à Lyon

L’intérêt pour Lyon et la Métropole de Lyon

Cette initiative permet à la Métropole et la ville de Lyon d’une part de « rayonner » au Bénin, par une de ces spécificités qu’est le basket-ball avec LDLC ASVEL à Villeurbanne, sacré plus de vingt fois champion de France de basket-ball et d’autres parts de mobiliser les licenciés de quelques clubs vers des actions de partage et de solidarité internationale.

La section football de l’ASVEL, le Basket Charpennes Croix-Luizet à Villeurbanne, l’Olympique Football club de Vaulx-en-Velin, le SO Pont-de-Chéruy Chavanoz, ont offert des maillots aux clubs de Porto Novo et Torri-Bossito au Bénin, Douala, Eséka et Yaoundé au Cameroun. L’équipe Lyonnaise des Ambassadeurs de Paix à offert des médailles tricolores d’acteurs de la Paix par le sport aux 80 filles et garçons , pour valoriser leur participation au « Only camps Bénin » de Porto Novo.
Pour la troisième édition de Juillet 2023 des jeunes licenciés dans les clubs de la métropole de Lyon se rendront à Porto Novo pour des échanges avec les jeunes Porto Noviens.

En ce qui concerne l’encadrement nous avons découvert le relais écocitoyen, et appris des techniques d’animations pour le développement personnel des jeunes basées sur les chants et danses traditionnelles.

L’intérêt pour la ville Porto Novo

Permettre à la ville de Porto Novo d’inscrire dans ses politiques publiques le sport, par la création d’activités d’intérêts général qui permettent lors de chaque édition à une centaine d’enfants de 6 à 16 ans de vivre dans un écosystème différents de leur quotidien.

Cette initiative permet donc aux enfants d’intégrer la notion d’égalité des genres dans leur quotidien avec le respect de soi et des autres, de prendre soin de l’environnement naturel qui est indispensable à la vie humaine en respectant les règles. Ils intègrent aussi certaines notions de base dans leurs vies de tous les jours comme la ponctualité, la propreté et la vie en société.

Je reste à votre disposition pour partager mes différentes expériences dans ce domaine, et je propose aussi aux collectivités locales et territoriales en France d’utiliser le sport sans modération pour leur développement en Afrique. Cette piste nous conduira tous vers la construction de nouvelles dynamiques pour les relations entre l’Afrique et la France, en incluant leur jeunesse et leurs organisations respectives de la société civile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :